La France écrasée d’impôts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La France écrasée d’impôts

Message par Invité le 29/12/2008, 15:44

.


Dernière édition par HPie le 10/1/2009, 20:53, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France écrasée d’impôts

Message par Clément le 30/12/2008, 07:39

Hpie,

C'est sur les deux dernières lignes que je suis en désaccord avec les propos que tu rapportes... Je cotoie des allemands (de toute l'Allemagne, même celle qui se trouvait outre-barbelés jusqu'en 1989) au quotidien, et je peux t'assurer que leur taux de prélèvement obligatoire est au moins égal à celui que nous avons en France ! Outre l'impôt sur le revenu prélevé directement à la base (pour un revenu "moyen" environ 15-20% du revenu), l'allemand paye toujours le fameux "Solidaritätszuschlag", l'impôt de solidarité (environ 5% du revenu) qui a permis à la RFA de "racheter" la RDA(*)... Et puis il y a l'exotique impôt du culte (en Allemagne, une partie de l'impôt est reversé aux églises). En ce qui concerne les charges salariales, elles sont tout à fait équivalentes, voire supérieures à ce que l'on nous prélève en France...j'interroge mes collègues, qui avouent payer environ 600 euros par foyer/mois de charges sociales (sécu, chômage,etc)... Au total, l'allemand lâche la moitié de son salaire... La TVA ? 19%, très proche de la nôtre.

Le taux de chômage allemand est supérieur à celui de la France (ils sont officiellement plus de 3,4 millions), mais il est vrai que la manipulation des chiffres se fait peut-être différemment de part et d'autre du Rhin !

L'Allemagne sera frappée - l'est d'ailleurs déja, je le constate dans le volume transporté dans mes camions depuis plusieurs mois- plus durement que la France dans le domaine de l'automobile, de la machine-outil, de l'industrie en général. Et ce sont bien là les piliers principaux de "l'exportation florissante" de l'Allemagne !

(*) petite remarque pour dire que cela aurait sûrement été impossible en France à l'époque...Je ne pense pas qu'un autre pays aurait ainsi pu se payer le luxe de faire"racheter" son voisin par ses citoyens, ... Il est vrai qu'en 1989, l'Allemagne était bien plus qu'aujourd'hui un géant économique, la 2è puissance mondiale... là aussi, les choses ont un peu changé, et nombre d'allemands de l'ouest seraient prêts à financer un sac de ciment ou quelques briques pour que le mur soit reconstruit aujourd'hui...les subventions ont depuis 19 ans privilégié beaucoup l'Est par rapport à l'Ouest, de grandes entreprises ont délocalisé à l'Est, tout près des frontières tchèques ou polonaises quand ce n'est pas carrément de l'autre côté, et font évidemment appel au quotidien à de la M.O transfrontalière bien meilleur marché... Bref, le sentiment de repli sur soi se développe en Allemagne, alors que les différences de niveau de vie,d'équipements, persistent entre l'Ouest et l'Est...l'allemand de l'ouest considère que l'Est lui a couté énormément et ne lui a rien rapporté (si ce n'est parfois des retrouvailles familiales), et l'allemand de l'Est (qui a longtemps considéré qu'on lui "devait" la mise à niveau) se considère toujours encore lésé...
avatar
Clément


http://www.annick-borgo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France écrasée d’impôts

Message par Jac le 30/12/2008, 08:29

.


Dernière édition par Jac le 24/2/2009, 21:31, édité 1 fois

Jac


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France écrasée d’impôts

Message par Clément le 30/12/2008, 09:58

Je suis entièrement d'accord avec le coeur du sujet... je ne remettais en cause que les 2 dernières lignes, qui donnent une image inexacte de l'Allemagne, et qui mettent en corrélation un taux de prélèvement bas (ce qui est faux) avec une balance commerciale excédentaire...
avatar
Clément


http://www.annick-borgo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France écrasée d’impôts

Message par Jac le 30/12/2008, 10:31

.


Dernière édition par Jac le 24/2/2009, 21:30, édité 1 fois

Jac


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France écrasée d’impôts

Message par Invité le 30/12/2008, 11:54

.


Dernière édition par HPie le 10/1/2009, 17:30, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France écrasée d’impôts

Message par Jac le 30/12/2008, 13:12

.


Dernière édition par Jac le 24/2/2009, 21:29, édité 1 fois

Jac


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France écrasée d’impôts

Message par Invité le 30/12/2008, 14:10

.


Dernière édition par HPie le 10/1/2009, 17:30, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France écrasée d’impôts

Message par bretteur le 30/12/2008, 20:49

Je rejoins HPie sur la préoccupation au sujet de la dette de la France, qui augmente quelque soit la sensibilité du gouvernement. D'ailleurs notre président actuel n'a pas dérogé à la règle. Il a commencé son quinquennat avec le paquet fiscal et il a repoussé de plusieurs années l'ébauche d'un équilibre budgétaire. Entretemps la crise financière est passée par là et elle est un formidable prétexte pour ne pas s'attaquer au déficit budgétaire et à la réduction de la dette. Il est beaucoup plus facile de lancer des plans de relance à coups de milliard que de se soucier des générations futures.

Par contre, le parallèle entre la France d'avant 1914 et celle d'aujourd'hui me parait plus discutable. Peut-être qu'avant 1914, la situation financière de la France était florissante mais le sort des paysans ou des enfants qui travaillaient dans les usines n'étaient pas très enviable. Pas plus que le sort des populations autochtones des colonies. C'est vrai que tout n'est pas rose dans la France d'aujourd'hui mais les inégalités ont diminuées; on a trop tendance à dire "c'était mieux avant".

bretteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France écrasée d’impôts

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum