Salü Freddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Salü Freddy

Message par Skipp le 18/8/2009, 16:58

Alfred Willenburger dit "Freddy"
Un "GRAND" de l'alsatisme nous a quitté.
Gardons de lui le souvenir d'un serviteur, d'un créateur attaché à notre dialecte.
Salü Freddy, da blibtsch emmer en unserm Harz.
avatar
Skipp


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salü Freddy

Message par Francis le 18/8/2009, 17:05

inconnu pour ma part ...

_________________
Soyons fous : Vivons !

Francis
On ne peut pas plaire à tout le monde


http://club.quomodo.com/voitures-collaborateur-peugeot-citroen/a

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salü Freddy

Message par Jurassik le 18/8/2009, 17:57

C'était une des figures de proue du théâtre alsacien de Mulhouse avec Tony Troxler disparu il y a peu d'année (peut-être peu de mois). Compositeurs tous les deux de pièces de théâtre en dialecte, de sketches, de Soirées des Messieurs où régnait la gaudriole..., de pamphlets de carnaval....
avatar
Jurassik
Sausheimois


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salü Freddy

Message par Clément le 19/8/2009, 05:35

Et bien évidemment connu de nombreux lecteurs de l'Alsace sous le nom de "Profasser Flaschaputzer", par sa rubrique hebdomadaire en dialecte, ainsi que par les abonnés du "Herra-Owa" dans lequel il a oeuvré avec Tony Troxler pendant de nombreuses années...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je me permets juste une petite rectification par rapport à ce que disait Jurassik au sujet de Toni Troxler : celui-ci nous a quitté en 1998.
avatar
Clément


http://www.annick-borgo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salü Freddy

Message par lion le 19/8/2009, 06:47

Le mot de Clément nous permet de rendre hommage aux deux "saltimbanques" qu'ont été et que resteront ces défenseurs acharnés de notre culture locale, régionale, voir nationale, au travers de leurs prestations dans différents registres.
avatar
lion


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salü Freddy

Message par Jurassik le 19/8/2009, 08:29

Oui, Clément, à croire que je n'ai pas vu passer mes années de retraite ou alors, j'ai confondu avec quelqu'un d'autre.
Par contre, je les ai côtoyés tous les deux, ayant joué 2 saisons de suite comme musicien trompettiste dans le petit orchestre qui accompagnait les Soirées des Messieurs ou Herra-Owa en 65-66 ou 66-67... plus 2 bals de Nouvel-An du Théâtre Alsacien de Mulhouse à la même époque...
avatar
Jurassik
Sausheimois


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salü Freddy

Message par Skipp le 19/8/2009, 09:00

Pour ceux qui ne parlent pas l'alsacien :
Profasser Flaschaputzer = Professeur Goupillon à cause de sa façon de fouiller dans la lie des bouteilles (comprendre les dessous de la politique) ce qui lui a permis de caricaturer certains hommes politiques locaux ou nationaux au grand bonheur des carnavaliers.
Et maintenant que lui aussi est parti, qui nous reste-t-il comme défenseur de notre dialecte ?
J'en connais un, il a été très publique un certain temps, l'ex sausheimois, je veux parler du pitre du Tour de France cycliste Roger Hassenforder (*). On l'entend de loin quand il descend au village de Kaysersberg pour boire un pot.
Mais les vieux alsaciens se font de plus en plus rares, y aurait-il des jeunes pour prendre la relève ?

(*) A Kaysersberg il avait ouvert un restaurant à l'enseigne de son nom.
On y trouve encore ses trophées de chasse et des touristes nostalgiques de la belle époque du Tour de France y viennent en pèlerinage.
avatar
Skipp


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salü Freddy

Message par Clément le 19/8/2009, 09:40

extrait du site l'Alsace.fr du 17.08 : la biographie de Freddy Willenbucher...
J'y ai trouvé des choses que j'ignorais, dont sa participation au film "la Banquière" avec Romy Schneider....Une vie bien remplie au service de la culture régionale, c'est le moins qu'on puisse dire...
Et un peu paradoxal de constater qu'un policier du "2è bureau", sencé traquer (à l'époque du Général, ainsi que sous Pompidou) les "autonomistes"ou les "régionalistes" alsaciens, ait été l'un des plus ardents défenseurs de cette culture...


Un policier écrivain

Né à Mulhouse le 19 janvier 1922, Freddy Willenbucher a trouvé du travail, après ses études au lycée technique de Mulhouse, aux usines EAG de Mulhouse, échappant ainsi à l’incorporation de force. En 1945, il est entré dans la police nationale comme inspecteur stagiaire aux Renseignements généraux, puis à la police judiciaire, terminant sa carrière à l’âge de 55 ans comme chef du bureau de police de Mulhouse sud. Marié avec Marilou Frauenfelder, il avait une fille, Marie-France, installé avec son mari Jean-Claude Olivier dans la région parisienne.
Fin observateur de la société du XX e siècle, Freddy Willenbucher était un merveilleux homme de théâtre, un irréductible défenseur de la langue et de la culture alsacienne. Entré au Théâtre alsacien de Mulhouse (Tam) comme acteur, il s’est mis à l’écriture après le décès subit de Robert Petit.

Une vingtaine de Herre-n-Owe

A partir du début des années 60, il a écrit en alternance annuelle avec Tony Troxler une vingtaine de Herre-n-Owe, la fameuse revue mulhousienne réservée aux hommes. Il a créé le Mini cabaret du Profasser Flascheputzer, écrit des dizaines de sketches, animé des émissions de cabaret et les croisières des Alsaciens avec son ami Tony Troxler, joué dans une dizaine de films, dont La banquière, avec Romy Schneider, et Un été alsacien, avec Madeleine Robinson.
Il était monté pour la dernière fois sur la scène du théâtre de la Sinne, à Mulhouse, le 5 novembre 2005, pour le final de sa pièce, Mi Frauj esch mi Schweschter.
avatar
Clément


http://www.annick-borgo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salü Freddy

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum