retraite et sommet social

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

retraite et sommet social

Message par Jac le 15/2/2010, 15:42

Aujourd'hui s'est ouvert un sommet social à l'Elysée: nombreux sujets au sommaire - RSA - chômage et surtout retraites (sans doute erreur de le mettre en vert car cela est plutôt dans le rouge!).

Amusant de constater que les participants à ce grand débât sont tous des gens qui ne sont pas dans la précarité et ceux qui n'auront pas de problèmes de retraite: il vaut mieux effectivement que cela soit eux qui décident de notre sort puisqu'ils ont déjà décidé de leurs sorts personnels. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les Ministres, Conseillers, Sénateurs, Députés autant que les syndicalistes ont déjà des statuts bien privilégiés qu'ils s'octroyent sur leurs propres décisions et avec bon coeur.

Deux articles illustreront ce propos : pour les retraites des députés je n’ai pas fait de recherche et n’avais pas enregistré les articles…



LE FIGARO - 22/12/2009 La retraite de rêve des sénateurs -Julie de la Brosse

Les sénateurs n'ont pas à craindre pour leurs vieux jours. Fin 2008, leur très généreuse caisse de retraite disposait de 575 millions d'euros de réserve. Grâce à la capitalisation. Explications.

La caisse de retraite des sénateurs disposait fin 2008 de 575 millions d'euros de réserve. C'est ce que révèle une étude de l'association Sauvegarde Retraite publiée mardi 22 décembre par Le Figaro.

Or à l'instar des députés, les sénateurs bénéficient d'un régime de retraite spécial très généreux. En moyenne, compte tenu de l'espérance de vie et de son âge de départ en retraite (67,5 ans), un sénateur percevra 4,90 euros de retraite pour chaque euro cotisé pendant sa carrière. A titre de comparaison, un salarié du privé perçoit un euro par euro cotisé quand un salarié du public en perçoit deux. Ainsi au bout de seulement six ans, un sénateur touche 1.932 euros de retraite mensuelle. C'est 30% de plus que la retraite moyenne perçue par les salariés du privés après une carrière complète.

Pourtant ce n'est pas la générosité de ce régime qui a surpris l'association Sauvegarde Retraite. En 2008 déjà, Rue 89 créait la polémique avec la révélation du "livre d'information des anciens sénateurs ". En détails y figuraient les avantages et montants de ces retraites.

Une caisse "parfaitement gérée"

La santé de fer de la caisse de retraite, elle, est plus surprenante. Et ce malgré un rapport démographique très défavorable : 1,7 pensionné pour 1 cotisé (contre 1 retraité pour 1,4 actif dans le régime général). Comment expliquer ces réserves financières ? Par un soutien massif des contribuables ? Pas vraiment. La cotisation "employeur" versée par le Sénat représente 2,4 fois la cotisation "salariale" des sénateurs. C'est certes plus que dans le privé mais moins que dans la fonction publique ou tout autre régime spécial.

Selon Sauvegarde Retraite, cette caisse serait en réalité "parfaitement gérée" contrairement aux caisses de retraites des députés, en déficit chronique et financées à 88% par le contribuable. "Ce régime repose entièrement sur la capitalisation collective", explique Marie-Laure Dufrèche déléguée générale de Sauvegarde Retraite, qui relève néanmoins l'opacité du régime et la difficulté à accéder à ces informations.

Ainsi, c'est grâce aux intérêts des sommes capitalisées depuis 1905, date de création du régime, que la caisse parvient à s'autofinancer et même à être bénéficiaire. "Tous les trois ans, les prévisions sont actualisées et des appels d'offres sont lancées pour sélectionner des gestionnaires de fonds. C'est incroyablement efficace", estime Marie-Laure Dufrèche.

La capitalisation, solution idéale pour équilibrer le régime des retraites ?

Est-ce la preuve de l'efficacité de la capitalisation dans le financement des retraites? C'est en tous cas ce que suggère l'association qui milite de longue date pour l'introduction d'une dose de capitalisation dans le régime général. "Le régime des sénateurs est très spécifique et ne serait probablement pas applicable en l'état à l'ensemble de la population. Il est néanmoins la preuve de l'efficacité de la capitalisation dans le système des retraites ", explique Marie-Laure Dufrèche.

Aujourd'hui essentiellement basé sur la répartition - la loi de 2003 a quand même créée deux nouveaux produits d'épargne, le PERP et le PERCO - le régime général des retraites français se distingue de nombreux régimes européens mixtes fondés sur la répartition et capitalisation. Mais le gouvernement, qui a opté à la sortie de la seconde guerre pour un système de répartition se refuse toujours à adopter cette double solution, moins solidaire.

Pour Sauvegarde Retraite, une chose est sûre, la part "employeur" du régime des retraites sénatoriales est profondément inutile, voire anormale. Aujourd'hui les réserves de la caisse lui permettent de financer 23 années de prestations. Et selon les calculs de l'association, placé au taux de 4%, cette cagnotte devrait atteindre 1 milliard d'euros en 2050...



Objet : La retraite des Fonctionnaires Européens !!! Source : Le Point

Ils ne cotisent pas pour leur retraite et touchent . DES RETRAITES DOREES !



Les technocrates européens jouissent de véritables retraites de nababs...
Même les parlementaires qui, pourtant, bénéficient de la "Rolls" des régimes spéciaux, ne reçoivent pas le tiers de ce qu'ils touchent... C'est dire !
Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de "contrôleur adjoint de la protection des données", aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de service (en novembre 2010), une retraite de 1 515 euros / mois. L'équivalent de ce que touche, en moyenne, un salarié français du secteur privé après une carrière complète (40 ans).
Son collègue, Peter Hustinx, vient de voir son contrat de cinq ans renouvelé. Après 10 années, lui aura droit à près de 9 000 euros de retraite / mois.
C'est simple, plus personne ne leur demande des comptes et ils ont bien décidé d'en profiter. C'est comme si, pour leur retraite, on leur avait fait un chèque en blanc.



En plus, beaucoup d'autres technocrates profitent d'un tel privilège :
1. Roger Grass, greffier à la Cour de justice européenne, va toucher 12 500 euros de retraite par mois;
2. Pernilla Lindh, juge au Tribunal de première instance, 12 900 euros / mois;
3. Damaso Ruiz-Jarabo Colomer, avocat général, 14 000 euros / mois.


4. Etc, etc...

Pour eux, c'est le jackpot. En poste depuis le milieu des années 1990, ils sont assurés de valider une carrière complète et, donc, d'obtenir le maximum: 70 % du dernier salaire.
Car, c'est à peine croyable.. Non seulement leurs pensions crèvent les plafonds mais il leur suffit de 15 années et demie pour valider une carrière complète alors que pour vous, comme pour moi, il faut se tuer à la tâche pendant 40 ans et, bientôt, 41 ans.
Face à la faillite de nos systèmes de retraite, les technocrates de Bruxelles recommandent l'allongement des carrières : 37,5 ans, 40 ans, 41 ans (en 2012), 42 ans (en 2020), etc. Mais, pour eux, pas de problème, le taux plein c'est 15,5 ans... De qui se moque-t-on ?
A l'origine, ces retraites de nababs étaient réservées aux membres de la Commission européenne puis, au fil des années, elles ont également été accordées à d'autres fonctionnaires. Maintenant, ils sont toute une armée à en profiter : juges, magistrats, greffiers, contrôleurs, médiateur, etc...
Mais le pire, dans cette affaire, c'est qu'ils ne cotisent même pas pour leur super retraite. Pas un centime d'euro, tout est à la charge du contribuable...
Nous, nous cotisons plein pot toute notre vie et, au moindre retard de paiement, c'est la déferlante : rappels, amendes, pénalités de retard, etc. Aucune pitié.
Eux, ils (se) sont carrément exonérés. On croit rêver ! Rendez-vous compte, même les magistrats de la Cour des comptes européenne qui, pourtant, sont censés "contrôler si les dépenses de l'Union européenne sont légales, faites au moindre coût et pour l'objectif auxquelles elles sont destinées...", profitent du système et ne paient pas de cotisations.


Et, que dire de tous ces technocrates qui ne manquent pas une occasion de jouer les "gendarmes de Bruxelles" et ne cessent de donner des leçons d'orthodoxie budgétaire alors qu'ils ont les deux mains, jusqu'aux coudes,dans le pot de confiture ?
A l'heure où l'avenir de nos retraites est gravement compromis par la violence de la crise économique et la brutalité du choc démographique, les fonctionnaires européens bénéficient, à nos frais, de pensions de 12 500 à 14 000 euros / mois, après seulement 15 ans de carrière et sans même cotiser... C'est une pure provocation ! Mon objectif est d'alerter tous les citoyens des Etats membres de l'Union Européenne. Ensemble nous pouvons créer un véritable raz de marée.
Il est hors de question que les technocrates européens continuent à jouir, à nos frais et en toute impunité, de telles retraites. Nous allons leur remettre les pieds sur terre.
Sauvegarde Retraites a réalisé une étude précise et très documentée qui prouve par "A+B" l'ampleur du scandale.


Elle a déjà été reprise par les médias :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Jac


Revenir en haut Aller en bas

Re: retraite et sommet social

Message par Jurassik le 2/3/2010, 09:53

En imprimant un extrait de compte, je viens de m'apercevoir que ma pension a diminué de 0,5%...
A comparer avec M2A et consoeurs...
avatar
Jurassik
Sausheimois


Revenir en haut Aller en bas

Re: retraite et sommet social

Message par Jac le 2/3/2010, 16:02

Vu le nombre de réponse, tu dois donc être le seul retraité à avoir été "blousé" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Jac


Revenir en haut Aller en bas

Re: retraite et sommet social

Message par Jurassik le 2/3/2010, 16:22

Je comprendrai peut-être quand on m'enverra le décompte pour la déclaration d'impôts.
avatar
Jurassik
Sausheimois


Revenir en haut Aller en bas

Re: retraite et sommet social

Message par Invité le 3/3/2010, 07:56

.


Dernière édition par Lucas le 4/3/2010, 11:24, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: retraite et sommet social

Message par Jurassik le 3/3/2010, 08:15

Une cousine m'a envoyé ce texte copié-collé dans un message privé en me priant de le diffuser plus loin. Par flemme je n'en ai rien fait mais voilà qui est réparé...
avatar
Jurassik
Sausheimois


Revenir en haut Aller en bas

Re: retraite et sommet social

Message par Jac le 3/3/2010, 12:55

Le même texte figurait déjà dans le post du 15.02.10: sources Le Firgaro et Le Point... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cela n'est pas une blague et montre à quel point nous sommes faits pour être arnaqué par des gens pour qui la majorité a voté...
Nous ne leur offrons pas un siège mais un trône royal et il savent parfaitement s'en servir, à leur profit, et à notre détriment [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Jac


Revenir en haut Aller en bas

Re: retraite et sommet social

Message par Jurassik le 8/3/2010, 10:26

Jurassik a écrit:En imprimant un extrait de compte, je viens de m'apercevoir que ma pension a diminué de 0,5%...
A comparer avec M2A et consoeurs...


Fausse alerte: C'est à cause d'une petite augmentation de ma cotisation Mutuelle Santé.
Il n'y aura donc pas eu d'augmentation de ma retraite. (en Grèce, c'est pire!)
avatar
Jurassik
Sausheimois


Revenir en haut Aller en bas

Re: retraite et sommet social

Message par Jac le 8/3/2010, 10:37

Nous pouvons donc passer pour une coupe de Champagne [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Jac


Revenir en haut Aller en bas

Re: retraite et sommet social

Message par Jurassik le 8/3/2010, 14:08

Un dü glaübsch' s!

Expression alsacienne qui veut dire "des nèfles!"
avatar
Jurassik
Sausheimois


Revenir en haut Aller en bas

Re: retraite et sommet social

Message par Skipp le 8/3/2010, 15:16

"Jac" et "Hpie et consorts" sont priés de ne pas lire ce post et donc de s'abstenir de tous commentaires

Jurassik a écrit:
Jurassik a écrit:En imprimant un extrait de compte, je viens de m'apercevoir que ma pension a diminué de 0,5%...
A comparer avec M2A et consoeurs...


Fausse alerte: C'est à cause d'une petite augmentation de ma cotisation Mutuelle Santé.
Il n'y aura donc pas eu d'augmentation de ma retraite. (en Grèce, c'est pire!)

En comparant les relevés des versements 2008 / 2009 de la Crav et des caisses complémentaires je constate une diminution de 5,5% d'une année à l'autre.
Explication : pour financer ma nouvelle installation de chauffage géothermique, j'ai du casser un plan épargne retraite dont les intérêts m'ont fait dépasser de quelques € le plafond d'éxonération de CSG, RDS et autres prélèvements sur ma retraite. A vous décourager d'être écolo.
avatar
Skipp


Revenir en haut Aller en bas

Re: retraite et sommet social

Message par Jac le 8/3/2010, 15:17

Pourtant le Champ' est meilleur à la santé que les nèfles: is n't it [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vois que mon message a été précédé de celui de Skipp qui m'autorise à me la fermer - autoriser est un grand mot: cela doit être une nouvelle conception d'un forum, donc une nouveauté qu'il faudrait au moins essayer de faire financer par OSEO.
*Oséo finance énormément de projets proches de l'écologie...

Jac


Revenir en haut Aller en bas

Re: retraite et sommet social

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum