e.HO, la littérature du Conseil Général.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

e.HO, la littérature du Conseil Général.

Message par Loup le 20/3/2014, 08:52

E ho, e ho, en rentrant du boulot…. Vous avez pu découvrir la littérature du Conseil Général.

Sans me positionner sur la fermeture de la centrale de Fessenheim, je souhaite faire quelques remarques sur cette prose. Il est édifiant de constater que des politiques, soit-disant responsables, prennent les électeurs au mieux pour des canards sauvages.

« L’électricité devra parcourir plus de 300 km…..elle nous parviendra avec une tension instable fortement préjudiciable aux installations électriques ».
• Les lignes THT (Très Haute Tension) ne suivent pas les routes, la distance est plus proche de 200 que de 300 km.
• Mais comment font les entreprises haut-rhinoises pour survivre pendant les arrêts de tranche de la centrale ?
Si la qualité de la tension dépendait de la proximité avec une centrale, la grande majorité des français (entreprises et particuliers) ne pourrait se servir d’électronique ni d’informatique et verrait clignoter leur moyens d’éclairage.

A la première lecture de la BD, je me suis demandé, et je m’en excuse par avance d’y avoir pensé, si le Conseil Général souhaitait une nouvelle annexion ? Mais en y regardant de plus près, je me suis rendu compte que ce Conseil est un vrai farceur.
Il nous explique en première ligne qu’il est impossible de regrouper la région (qu’il prend bien soin de ne pas nommer Alsace) et ses départements. Seul le Haut Rhin est viable !
En dernière ligne : Plus de Haut Rhin mais la région !! Est-ce à dire que finalement le Conseil Général est pour la suppression des départements mais n’ose pas le dire? Une BD est parfois plus explicite qu’un grand discours.

Enfin le TGV, si je m’en tiens à l’infographie, les Haut-Rhinois ont payé 546 km de TGV aux autres régions mais ne peuvent plus payer les 35 derniers km à construire sur leur territoire. Quel bon gestionnaire que ce Conseil !

Comme le Conseil Général est joueur, une faute de français a été volontairement cachée dans une bulle.

Bref, vous l’aurez compris, je suis presque autant de mauvaise foi que l’auteur de «e.Ho ».
Certains se posent la question de savoir ce que deviennent nos impôts, avec cette publication (à environ 38 000 €),  au moins en en voit la couleur.
avatar
Loup


Revenir en haut Aller en bas

Re: e.HO, la littérature du Conseil Général.

Message par Jurassik le 20/3/2014, 11:35

Pas encore vu la couleur de cette publication...
avatar
Jurassik
Sausheimois


Revenir en haut Aller en bas

Re: e.HO, la littérature du Conseil Général.

Message par rgi le 21/3/2014, 04:10

pensif 
On en parle ,on en parle voir  Arrow ICI 
Salut
avatar
rgi


Revenir en haut Aller en bas

Re: e.HO, la littérature du Conseil Général.

Message par Petitpas le 24/3/2014, 20:00

et en plus ils ont pris du beau papier glacé
avatar
Petitpas


Revenir en haut Aller en bas

Re: e.HO, la littérature du Conseil Général.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum